Chaux aérienne ou hydraulique : quel type de chaux choisir ?

La chaux est un matériau écologique, respirant et esthétique, qui offre de nombreux avantages pour la construction et la rénovation. Mais il existe différents types de chaux, qui ont des propriétés et des usages différents. Comment choisir entre la chaux aérienne et la chaux hydraulique ? Quelles sont les différences entre ces deux types de chaux ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun ? Voici quelques éléments de réponse pour vous aider à faire le bon choix.

Qu’est-ce que la chaux aérienne ?

La chaux aérienne est une chaux pure, obtenue par la cuisson de roches calcaires à une température comprise entre 900 et 1200°C. Elle se présente sous la forme d’une poudre blanche, la chaux vive qui doit être éteinte avec de l’eau pour former une pâte appelée chaux grasse. La chaux aérienne se caractérise par sa prise à l’air, c’est-à-dire qu’elle durcit en absorbant le dioxyde de carbone (CO2) présent dans l’atmosphère. Ce processus, appelé carbonatation, peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon les conditions climatiques.

La chaux aérienne est idéale pour les travaux de finition, comme les enduits, les badigeons ou les stucs. Elle offre une grande souplesse, une bonne adhérence et une belle blancheur. Elle est également compatible avec les pigments naturels, ce qui permet de créer des effets de couleur et de matière. La chaux aérienne est respectueuse de l’environnement, car elle ne contient pas d’additifs chimiques et elle contribue à réduire les émissions de CO2. Elle est également respirante, c’est-à-dire qu’elle régule l’humidité et la température des pièces, et qu’elle prévient les risques de moisissures.

Qu’est-ce que la chaux hydraulique ?

béton ciré

La chaux hydraulique est une chaux qui contient des impuretés, comme de l’argile ou de la silice, qui lui confèrent des propriétés hydrauliques. Cela signifie qu’elle durcit en présence d’eau, en plus de l’air. La chaux hydraulique se présente sous la forme d’une poudre grise, qui doit être mélangée avec de l’eau et du sable pour former un mortier. La chaux hydraulique se caractérise par sa prise rapide, qui peut varier de quelques heures à quelques jours, selon le dosage en eau et le degré d’hydraulicité.

La chaux hydraulique est adaptée pour les travaux de gros œuvre, comme les maçonneries, les dallages ou les joints. Elle offre une bonne résistance mécanique, une bonne étanchéité et une bonne tenue au gel. Elle est également compatible avec les matériaux anciens, comme la pierre ou la brique, car elle respecte leur porosité et leur dilatation. La chaux hydraulique est moins pure que la chaux aérienne, et donc moins blanche et moins lumineuse. Elle est également moins souple et moins respirante, ce qui peut entraîner des fissures ou des efflorescences.

Comment choisir entre la chaux aérienne et la chaux hydraulique ?

Le choix entre la chaux aérienne et la chaux hydraulique dépend du type de travaux que vous souhaitez réaliser, du support sur lequel vous allez intervenir, et du résultat que vous recherchez. Voici quelques critères à prendre en compte pour faire le bon choix :

  • Le type de travaux : si vous souhaitez réaliser des travaux de finition, comme des enduits, des badigeons ou des stucs, optez pour la chaux aérienne, qui vous offrira une meilleure souplesse, une meilleure adhérence et une meilleure blancheur. Si vous souhaitez réaliser des travaux de gros œuvre, comme des maçonneries, des dallages ou des joints, optez pour la chaux hydraulique, qui vous offrira une meilleure résistance, une meilleure étanchéité et une meilleure tenue au gel.
  • Le support : si vous intervenez sur un support ancien, comme de la pierre ou de la brique, choisissez la chaux hydraulique, qui respectera la porosité et la dilatation de ces matériaux. Si vous intervenez sur un support neuf, comme du béton cellulaire ou du plâtre, choisissez la chaux aérienne, après la pose d’une sous couche qui s’adaptera mieux à ces supports lisses et peu poreux.
  • Le résultat : si vous recherchez un résultat esthétique, avec des effets de couleur et de matière, choisissez la chaux aérienne, qui sera plus compatible avec les pigments naturels et qui jouera mieux avec la lumière. Si vous recherchez un résultat durable, avec une bonne solidité et une bonne imperméabilité, choisissez la chaux hydraulique, qui aura une prise plus rapide et une meilleure résistance aux intempéries.