Moisissures et humidité : comment faire avec des matériaux éco?

L’humidité dans la maison peut sembler au premier abord un problème anecdotique, mais peut vite devenir un cauchemar avec la dégradation progressive des matériaux et la prolifération de moisissures. Des inconvénients majeurs non seulement d’un point de vue esthétique et pratique, mais aussi en ce qui concerne la santé des occupants de la maison. Heureusement, des solutions existent pour réguler l’humidité et assainir votre intérieur. Parmi elles, les solutions naturelles Biologement, durables et écologiques, vous permettront d’éliminer les moisissures et d’empêcher l’humidité de s’installer pour profiter sans risques de votre maison.

L’humidité dans la maison, quelles sont les causes ?

Les causes structurelles

L’humidité dans la maison peut découler de différents facteurs déclencheurs. Des fuites ou une tuyauterie défectueuse, des infiltrations par le toit ou des fissures dans les murs peuvent ainsi être à l’origine d’une humidité trop importante. Des remontées capillaires depuis un sol mal drainé peuvent aussi être aussi en cause.

La pose sur les surfaces humide de traitements inadéquats avec des produits qui empêchent le support de sécher (produits contenant des résines, plomb…) va également provoquer des dégâts comme des cloques, décollements et développements bactériens.

La condensation

Mais en l’absence de problème structurel majeur ou de dégât des eaux ponctuel, le principal responsable de l’humidité dans une maison est la condensation. Un phénomène qui, bien que naturel, est favorisé par les activités domestiques (cuisine, ménage, douches…) et une mauvaise aération de l’espace.

La condensation et donc les marques de moisissures apparaissent souvent à cause d’une mauvaise isolation thermique d’un mur ou d’un plafond.

Les conséquences de l’humidité dans la maison

Les dégâts matériels

Lorsque l’humidité s’installe, c’est tout l’équilibre structurel et bactérien de votre intérieur qui est fragilisé. Les matériaux se dégradent rapidement, le papier peint gondole et se décolle par endroit, les boiseries s’effritent, des taches noires ou vertes peuvent apparaitre sur les murs, autour des fenêtres ou au plafond… Le problème apparait le plus souvent dans les pièces d’eau (cuisine, salle de bain) mais peut se propager rapidement en l’absence de traitement.

Les moisissures

V2_530089_4273_1448893188.jpg

Plus grave encore, un milieu humide est propice au développement de mousses et moisissures qui, se propageant par spores, peuvent rapidement contaminer de nombreuses surfaces et envahir la maison. Le problème, c’est que cette prolifération n’est pas toujours visible. Les moisissures se dissimulent parfois sous des revêtements (lino ou moquette) ou dans le plafond et ce n’est que lorsque les dégâts deviennent importants qu’on constate le problème installé dans certains cas depuis longtemps. Autre conséquence plus grave encore, le développement possible dans la maison de la mérule, un champignon qui, en s’attaquant au bois, peut mettre en péril jusqu’à la charpente de l’édifice.

Lorsque ces ennuis de santé sont préexistants, la présence de moisissures renforce la pathologie et favorise l’apparition de nouvelles allergies (l’allergie aux acariens par exemple). Mais un environnement humide est globalement malsain, même en l’absence d’antécédents, et augmente la fréquence des rhumes, sinusites, conjonctivites et autres irritations des muqueuses. Il est également prouvé qu’un taux d’humidité trop important aggrave les douleurs arthritiques et les rhumatismes dont souffrent de nombreuses personnes âgées.

Comment traiter le problème de l’humidité

Traiter l’humidité et les moisissures

Il convient dans un premier temps d’identifier les causes de l’humidité pour adopter la solution adéquate. Dans le cas d’infiltrations ou de remontées capillaires, il faudra traiter en profondeur l’origine du problème et envisager des travaux avec entre autres des produit s techniques adaptés comme le mortier romain dont nous parlerons plus loin.

Mais si seule la condensation est en cause, il existe en grande surface de bricolage des traitements anti moisissures dont le remède est pire que le mal. Ces produits contre l’humidité, la condensation et les proliférations de champignons ne laissent pas respirer les surfaces traitées et peuvent comporter des composants toxiques volatiles dont l’utilisation n’est guère recommandée en présence d’enfants ou de personnes sensibles.

Les traitements naturels Biologement

C’est pour faire face à ce problème d’humidité que Biologement a créé un produit anti moisissures et antibactériens pour traiter tout type de surfaces (bois, murs, briques, plastique). Appliqué à la brosse, au rouleau ou par pulvérisation en une ou deux couches, il permet de lutter contre la moisissure sur les murs ou autres supports infestés. Cette phase de traitement contre la moisissure effectuée, il faudra réguler et laisser le mur respirer sur le long terme en y appliquant une peinture respirante ou un enduit à la chaux ou à l’argile.

P_0_530089_4273_1448893947.jpg

Biologement propose aussi un produit technique sous forme de mortier d’assainissement. Aussi appelé « mortier romain », c’est un enduit minéral en poudre souvent utilisé pour la rénovation de bâtiments anciens. Composé de chaux hydraulique, de brique et de pouzzolane, il rénove et assainit naturellement tout en apportant un aspect rosé très esthétique.

Les avantages des matériaux écologiques

Des solutions naturelles et écologiques existent pour réguler l’humidité dans la maison, éviter l’apparition des moisissures et assainir les lieux de vie en préservant la santé de leurs occupants.

Isolation et ventilation, les clefs d’une maison saine

On peut lutter contre l’humidité dans la maison de façon simple, en veillant quotidiennement à une bonne ventilation de l’espace et en évitant la formation et la stagnation de condensation : aérez régulièrement les pièces, installez une hotte aspirante à la cuisine, éviter de faire sécher le linge à l’intérieur ou d’arroser trop copieusement les plantes…

L’autre facteur déterminant, c’est l’isolation de votre intérieur. Une maison doit être bien isolée pour conserver la chaleur en hiver et la fraicheur en été, mais elle doit aussi respirer pour éviter la condensation. Seul l’équilibre entre ces deux aspects, l’isolation et la ventilation permet de maintenir un environnement de vie agréable et des matériaux sains.

Les effets de l’humidité et des moisissures sur la santé

Un taux d’humidité trop important dans la maison peut avoir des effets néfastes sur la santé de ses habitants, notamment chez les jeunes enfants et les individus fragiles. La prolifération des moisissures peut provoquer des problèmes ORL et respiratoires et être la cause d’allergies et d’asthme.

La régulation du taux d’humidité dans la maison

Sous nos latitudes, le taux d’humidité dans la maison devrait toujours être d’environ 50%, avec des variations maximum de +/- 10% selon les saisons et les activités domestiques. Il est donc important lors de vos travaux de construction ou de rénovation de privilégier les matériaux qui régulent naturellement l’hygrométrie. C’est le cas de nombreux matériaux écologiques du catalogue Biologement : les enduits à la chaux notamment ont ces propriétés régulatrices, ainsi que les enduits à l’argile.

Ces matières naturelles imperméabilisent les surfaces tout en étant respirantes, elles permettent à l’humidité de s’évacuer et empêchent le développement et la prolifération des moisissures, mousses et champignons parasites.

Des matériaux sains et respirants

Utiliser des matériaux écologiques, c’est préserver sa santé et celle de ses proches tout en diminuant l'impact écologique des travaux réalisés. Les produits Biologement sont ainsi particulièrement indiqués pour l’environnement destiné aux nouveau-nés et enfants.

Naturels, sains et non allergènes, le badigeon à la chaux et la peinture veloutée Biologement permettent une utilisation même dans la chambre des plus jeunes ou chez des individus sensibles ou allergiques. Composés d’huiles naturelles de chaux et de pigments, les peintures naturelles Biologement permettent ainsi des effets très esthétiques sans émanations toxiques et sans solvants.

L’isolation naturelle par Biologement

La gamme Biologement comporte aussi des matériaux naturels pour l’isolation de votre maison, autre facteur déterminant dans la lutte contre l’humidité et les moisissures. Ce sont là aussi des solutions naturelles, non polluantes et durables dont l’action isolante et anti-humidité surpasse les matériaux synthétiques communément utilisés.

  • Les panneaux de liège isolant : A épaisseur égale, le liège est le matériau le plus isolant. C’est aussi une matière imputrescible qui ne craint pas le contact de l’humidité, peut être utilisée sans problème dans les pièces d’eau et laisse respirer les supports. Excellent isolant thermique, le liège en panneaux peut revêtir murs, plafonds et sol, être visible ou recouvert d’un parquet et même d’un enduit à l’argile ou à la chaux qui renforcera ses propriétés.
  • Le chanvre isolant : Biologement propose également pour l’isolation du chanvre en panneaux ou en rouleaux. Formant lui aussi une surface respirante, utilisable aussi bien pour les sols que pour l’isolation des toitures, le chanvre régule la température et le taux d’humidité, contribuant à assainir naturellement votre intérieur.